The Campus team
Contact and who's who
Actiris
LeForem
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
Les 70 ans de la galaxie Martin
Jacques Martin et AlixC’est en 1948, au sein du ’Journal Tintin’, que Jacques Martin, avec le personnage d’Alix l’Intrépide, va réellement lancer sa carrière bédéistique.
Une carrière qui très rapidement va l’envoyer au pinacle des grands maîtres de la bédé. Alors qu’Alix, série sur la Rome antique, connaît d’emblée un succès retentissant, Martin, homme remarquablement documenté, lance en 1952 un autre héros, moderne celui-là: le journaliste Guy Lefranc.
Ici aussi le succès est au rendez-vous.


EN 1953, À LA DEMANDE D’HERGÉ, Martin intègre les studios du père spirituel de Tintin. Là, il participera aux scénarii et aux décors de ’L’affaire Tournesol’, ’Coke en stock’, ’Tintin au Tibet’, ’Les bijoux de la Castafiore’ et ’Vol 714 pour Sydney’.
Ce sans oublier ’La vallée des cobras’, dont les héros étaient Jo et Zette.
Au-delà, créateur et scénariste prolixe, Jacques Martin, homme féru des choses de l’Histoire, engendrera encore des héros tels que Jhen (Xan au départ, époque de la Guerre de 100 ans), Arno (époque napoléonienne), Orion (Grèce Antique), Kéos (Égypte Antique) ou Loïs (XVIIe siècle).

TOUT CELA SANS OUBLIER des ouvrages documentaires superbement et savamment illustrés comme ’Les voyages d’Alix’, ceux de Lefranc’ ou encore de Jhen’ pour ne citer que les principaux.
De petites mines d’or pour les enseignants et les professeurs d’histoire. Même dans les universités on s’est servi de ces ouvrages pour parler et surtout visualiser de façon graphique l’Antiquité.
En 1991, devenu pratiquement aveugle, Martin continuera à scénariser les aventures d’Alix, Lefranc et Jhen. Décédé en 2010, ce seront différents dessinateurs ayant souvent œuvré avec lui qui perpétueront son œuvre.
Avec, essentiellement, les aventures des héros favoris enfantés par Martin. À savoir Alix, Lefranc et Jhen.

QUANT À VALÉRIE MANGIN ET THIERRY DEMAREZ, avec l’accord de la famille Martin, ils ont lancé une série dédiée à Alix Senator.
Un Alix aux cheveux blancs devenu à présent sénateur à Rome. Saga dont le 8e opus vient tout juste de débarquer dans les librairies.

2018: UNE ANNÉE SPÉCIALE MARTIN. En 2017, Casterman préparait déjà le 70e anniversaire de l’arrivée de Jacques Martin dans le monde de cette BD qui allait devenir celui de ’L’Âge d’or’.
Qu’on se souvienne de ces albums que nous vous avions présentés à l’époque: ’Alix et le serment du gladiateur’ avec, en supplément de programme, un ouvrage issu de la série ’Les voyages d’Alix’ et consacré aux ’Gladiateurs’.
Un reportage de Lefranc sur ’Les batailles de Moselle’ ainsi que le 28e album de la série intitulé: ’Le principe Heisenberg’. Enfin, il y eut également un nouvel opus de Jhen portant le titre de ’La peste’.
En cette année 2018, celle du 70e, il y eut bien évidemment, et tout cela chez Casterman, le catalogue de l’exposition consacrée à ’Alix, l’art de Jacques Martin’. Dans ce catalogue, pas moins de 150 originaux ont été réunis.

AUTRE GRAND MOMENT, la sortie d’un volume noir et blanc, deuxième du nom et reprenant trois récits emblématiques des aventures du héros gallo-romain. À savoir: ’Iorix le Grand’, ’Le prince du Nil’ et ’Le fils de Spartacus’.
Vient de sortir, avec David B. au scénario et Giorgio Albertini au dessin, la 37e aventure d’Alix: ’Veni Vidi Vici’ où Alix retrouve le fil de l’histoire de la guerre civile romaine et l’ascension de Jules César. Un album où il va croiser le chemin de son ennemi juré: le fourbe Arbacès.

ALIX SENATOR EN EST DÉJÀ LUI, à son 8e opus, avec la sortie de ’La cité des poisons’. Un récit où Alix est envoyé par l’empereur Auguste dans la cité de Pétra, capitale cachée de royaume de Nabatène.
Là où le sinistre ministre Syllaios rêve de renverser son souverain décadent tout entraînant Rome dans son complot.
Restons dans la galaxie Alix avec ce ’Jeu d’Alix’ qui constitue une course à travers l’Empire romain afin de visiter les villes dans lesquelles Rome envoie les différents joueurs en mission.
Le but: être le premier à revenir à Rome. Jeu non seulement très instructif, mais s’inscrivant comme une belle idée de cadeau pour les fêtes qui s’annoncent.

CÔTÉ LEFRANC, il y eut l’arrivée de ’La stratégie du chaos’ où notre reporter est envoyé en Australie afin d’y couvrir les J.O. de 1956.
Mais les caprices de la météo vont l’empêcher de continuer sa route. Acceptant la proposition d’un ami, il poursuit le voyage en hydravion. Mais rien ne se passe comme prévu.
L’engin doit amerrir avant de voir Lefranc et l’équipage pris en charge par un immense vaisseau sorti tout droit du futur.
On en terminera avec ’Les voyages de Jhen’. Un Jhen qui nous invite à le suivre sur ’Les chemins de Compostelle’. Une véritable découverte initiatique.

LES STATUETTES DE CHRISTIAN MERLAND. Verviétois, Christian Merland est accro de Jacques Martin.
Habile de ses doigts, il s’est mis en tête de fabriquer des statuettes tirées de l’œuvre du grand maître. Plus spécialement des ouvrages d’Alix ou de Lefranc.
Avec l’aval du dessinateur-scénariste, dont il a du reste façonné le buste, il a élaboré, en 3D, des personnages tirés des ’Légions perdues’, de ’La griffe noire’, ou encore de ’La grande menace’.
Une autre manière de perpétuer l’œuvre à jamais immortelle de ce grand nom de notre bédé.
Charly  ▲
Jacques Martin et AlixJacques Martin et Alix
Jacques Martin et AlixJacques Martin et Alix
Jacques Martin et Alix
Jacques Martin et Alix
Jacques Martin et Alix
Jacques Martin et Alix
Jacques Martin et Alix