campus.be HomePage
The Campus team
Contact and who's who
Actiris
LeForem
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
Peugeot 508 BlueHDi
la berline fait de la résistance
Peugeot 508 BlueHDiPeugeot dispose d’une offre formidable dans des ’formats’ bien différents. Et après les petites et moyennes citadines, on peut trouver dans le catalogue les petits utilitaires légers qui sont aussi des familiales très pratiques.
Mais la marque au lion nous a dévoilé il y a peu ses très performants SUV 3008 et 5008. Ces ’Sport Utility Vehicles’ rencontrent de plus en plus de succès auprès des automobilistes.
Ben oui, ils offrent pas mal de place à bord et une position de conduite légèrement plus haute. En plus, ils ont aujourd’hui des designs à couper le souffle! Peugeot n’a cependant pas oublié les classiques et les 308 et 508 ont toujours leur mot à dire.
Avec une ligne bien dessinée, elles se déclinent en quatre portes ou en version SW. Pour Campus, c’est la 508 quatre portes (plus hayon) que je te présente aujourd’hui.


LA 508, C’EST POUR QUI? Si la Peugeot 108 correspond idéalement à la cible students (11.045 euros), tu te doutes que la 508 sera ’un peu’ plus chère à l’achat.
En effet, dans sa version la plus économique, elle revient à 31.050 euros… soit quasi le prix de trois 108! Mais si ton père dispose de cette grande auto, tu auras probablement l’occasion de l’utiliser pour diverses occasions, non?
Avec la 508, pas de problème pour emmener cinq personnes à bord et le coffre te permet de caser beaucoup de bagages.

BERLINE OU COUPÉ? Avec sa ligne fuyante, cette ’berline’ a plutôt une allure de ’coupé’. Le toit a été légèrement rabaissé par rapport aux versions précédentes et les portières ne possèdent pas d’encadrement pour les vitres.
Dans ce grand coupé quatre portes, tous les passagers avant et arrière disposent de suffisamment de place mais il faut savoir que si on est grand(e) l’entrée dans le véhicule est un peu moins aisée… surtout si on a un torticolis, comme ce fut mon cas lors de l’essai ;-)

À BORD, QUE DU CONFORT. On peut le dire: dans le cockpit de la 508 règne une ambiance de premium. Des plastiques moussés pour le tableau de bord et contours, une sellerie de qualité et des sièges au grand confort qui font la réputation de la marque.
Et avec son insonorisation efficace, les voyages sont toujours une partie de plaisir! Mais tout ça ne serait rien sans les nombreux nouveaux équipements d’aide à la conduite et de systèmes de connectivité.
Nous n’en sommes pas encore à la conduite autonome… mais Peugeot est dans la bonne voie.
Un petit exemple: dans les embouteillages (oui, oui, il y en a) il sera possible de laisser la voiture ralentir ou s’arrêter elle-même et reprendre sa vitesse tout en conservant les bonnes distances avec les véhicules qui l’entourent.
Et puis, l’aide au maintien dans sa voie de circulation apporte non seulement de la facilité mais surtout de la sécurité.
Sans manipulation, ta 508 restera toujours bien au centre de sa voie, en ligne droite bien sûr mais aussi dans les virages.
Et maintenant, inutile de ’chipoter’ dans tous les menus du système pour arriver aux fonctions désirées: avec sept touches disposées sous l’écran, tu arriveras directement aux actions désirées.
Le système est baptisé ’Toggle Switches’ et libère totalement le tableau de bord et les recherches parfois fastidieuses.

UNE GUEULE QUI INSPIRE LE RESPECT. Si toutes les fonctionnalités de la voiture ne peuvent s’apprécier qu’au volant, au fil des kilomètres, son physique, lui, s’apprécie au premier coup d’œil.
Elle a été dessinée sans la moindre concession, de l’avant à l’arrière. Effectivement, il n’y a pas que le profil et si l’arrière est irréprochable, ce sera surtout sa face avant qui attirera les regards avec sa calandre spécifique.
Et une identité lumineuse à forte personnalité qui n’a plus rien à voir avec tout ce que la 508 nous a habitué dans ses versions précédentes.

CES QUELQUES CHIFFRES nous montrent que ’notre’ 508 est une grande routière… même équipée du petit Diesel de 130 chevaux.
Ses accélérations (zéro/cent en 10 secondes) sont dignes de certaines sportives et en pointe, elle monte à 208 km/h… que l’on n’atteindra jamais puisque, tu le sais, dans nos contrées d’Europe, il est peu recommandé de rouler à plus de 120 ou 130 km/h!
Le constructeur annonce une consommation moyenne de 3,7 litres aux 100 km mais ’’dans la vraie vie’’, il faut compter sur cinq litres (ce qui reste très raisonnable). Et cette consommation correspond probablement à un petit litre de moins que le SUV équipé du même moteur.
La berline-coupé a des arguments et fait plus que de la résistance!
Jean Spérat  ▲
Peugeot 508 BlueHDiPeugeot 508 BlueHDi
Peugeot 508 BlueHDiPeugeot 508 BlueHDi
Peugeot 508 BlueHDi
Peugeot 508 BlueHDi