CampusTeam
Contact and who's who
Actiris
LeForem
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
Au cœur du Monténégro
Au cœur du MonténégroNiché en plein centre des Balkans, le Monténégro s’ouvre petit à petit aux visiteurs. C’est le moment idéal pour partir à la découverte de ce superbe pays avant que le tourisme de masse n’y fasse des dégâts. Fonce! Il y a tant de choses à faire et voir à tout petit prix.

LE GRAND DÉPAYSEMENT. Bien sûr, il faut d’abord se taper 2000 kilomètres et les billets d’avion ne sont pas systématiquement bon marché, mais une fois arrivé au Monténégro, tu vivras un dépaysement comme peu de pays européens peuvent en proposer.
La capitale déjà, Podgorica, semble sortie d’un vieux film de propagande communiste. Quelques bâtiments modernes témoignent de la volonté de faire évoluer la ville mais l’ambiance générale reste remarquablement désuète.
Je ne m’y suis d’ailleurs pas attardé tant les centres d’intérêts sont vraiment limités.

DU SUD AU NORD, LE LONG DE LA FRONTIÈRE ALBANAISE. Les alentours de la cité valent par contre le détour. Au sud, le lac de Skadar est une vraie splendeur.
C’est le plus grand lac d’Europe. Posé sur l’Albanie et le Monténégro, il se visite à bord de petits bateaux stationnés dans le joli port de Virpazar.
J’ai fait confiance à Boat Golden Frog et j’ai pas été déçu. Le joli bateau en bois mené par un capitaine chevronné assisté par notre guide souriante Ana nous a conduits dans les méandres bucoliques de cet endroit hors du commun qui offre de nombreux panoramas à couper le souffle.
Sans conteste un des plus beaux endroits du pays qui se visite aussi en fin de journée avant de casser la croûte dans un restaurant perdu au bord du lac.

J’AI ÉTÉ CHEZ ZORAN RIBOLOVAK. On ne peut pas vraiment parler de restaurant mais plutôt d’une ginguette branlante qui tient par miracle mais offre des poissons directement pêchés dans le lac et succuleusement préparés. Quand je parlais de dépaysement!
Au nord de Podgorica, le décor est tout autre: le splendide Parc National de Biogradska Gora prête à la promenade et à la rêverie.
Il est accessible à partir du pittoresque village de Kolasin, bled presqu’endormi en été qui offre tout ce que le voyageur repu recherche: l’hospitalité et le sourire des locaux, quelques restos de qualité et très bon marché, et un choix intéressant en B&B.

DU PARC DURMITOR À LA BAIE DE KOTOR. Plus au Nord-Ouest, le parc national du Durmitor est la fierté nationale. Ses montagnes majestueuses offrent des panoramas inouïs, son lac noir est un bijou posé dans un écrin de nature préservée et son canyon au-dessus de la rivière Tara est le plus grand d’Europe, le second plus grand du monde derrière le Grand canyon américain.
Le terrain de jeu idéal pour les amateurs de rafting, de randonnées ou de tyroliennes vertigineuses.
Tu l’auras compris, le nord du pays est porté sur les sensations fortes et les activités sportives.

LE SUD, BORDÉ PAR L’ADRIATIQUE, offre évidemment des décors plus classiques de littoral qui, de Budva à Petrovac en passant par Przno ou Beccici, rassemble en été tout ce que le pays compte d’amateurs de bains de soleil et de plages bondées.
Heureusement, cette partie du pays présente encore une curiosité à nulle autre pareil: la baie de Kotor.
Le plus grand fjord de Méditerranée -plus de 8km séparent la ville de Kotor de l’entrée en pleine mer- multiplie les points de vue ahurissants tout en proposant moult petits ports et villages typiques.
La meilleure façon de visiter la baie est de faire confiance à 360 Monte, une organisation locale qui propose des sorties en bateau.

À BORD D’UN MAGNIFIQUE TRIMARAN parfaitement équipé, on quitte le port de Kotor à 10h00 du mat’ pour rejoindre la Grande Bleue tout au long d’un parcours de visites insolites -blue caves, village de Rose, ancien abri de sous-marin de guerre- et de moments de détente dans l’eau.
La musique, le verre d’accueil, les commentaires du guide, l’ambiance générale, tout est rondement organisé pour passer une journée inoubliable. Retour le soir dans la jolie ville médiévale qui malgré les trop nombreux magasins d’attrape-touristes a su garder un cachet attachant.
Mais ce sont surtout les adorables villages qui entourent la baie qui valent le détour: Prcanj, Perast, Rose sont autant de villages inoubliables.

UN PANORAMA JUSQU’EN ITALIE. Avant de repartir vers Podgorica pour boucler le road trip, tu seras bien inspiré de passer par l’ancienne capitale du pays, Cetinje.
À quelques dizaines de kilomètres de Kotor, en empruntant l’incroyable route ’’Serpentine’’ qui offre une vue à couper le souffle sur la baie, Cetinje est un havre de paix qui est le point de chute idéal pour aller visiter le parc national Lovcen, autre fierté nationale.
Le parc abrite le Mausolée de Petar II, une des plus grandes figures politiques et penseur du pays.
Au-delà du bâtiment perdu en pleine montagne, c’est la vue qui vaut le détour: par temps clair, c’est-à-dire presque chaque jour, on distingue même les côtes italiennes.
C’est pour ces décors uniques, pour ces visites dépaysantes, pour l’accueil des gens, pour les bonnes tables pas chères, pour le soleil généreux que je te conseille de préparer ton prochain voyage au Monténégro en espérant que tu puiseras dans ce compte-rendu quelques bonnes idées. Hvala Monténégro!
Douch  ▲
Au cœur du MonténégroAu cœur du Monténégro
Au cœur du Monténégro
Au cœur du Monténégro
Au cœur du Monténégro
Au cœur du Monténégro
Au cœur du Monténégro