LE SPIRIT OF ECSTASY LUMINEUX DE ROLLS ROYCE:
UN DES GRANDS SUJETS DE L'EUROPE

Victorya

C’est fou ce qu’ils ont comme travail à la Commission européenne… qui est la branche exécutive de l’Union européenne… qui met en œuvre les décisions du parlement européen… comprenant 705 députés européens particulièrement compétents pour protéger les citoyens aux quatre coins de l’Europe.  Et, après mûres réflexions, les technocrates ont tranché: la Flying Lady de Rolls Royce devient illégale. Pour la voir encore, il y aura lieu de se rendre sur d’autres continents (ou en Grande-Bretagne) mais en Europe, c’est ‘niet’!

ILS VONT AVOIR ENCORE PLUS DE ‘TRAVAIL’… parce que Rolls Royce n’est pas seul à proposer des identifications lumineuses à l’avant de ses véhicules. Il me semble que certaines BMW ou encore la Skoda Enyaq se sont également compromis dans ces divagations. En tout état de cause, tout ce branle-bas de combat me semble étrange pour une chose qui ne fait de mal à personne (pollution lumineuse?) et qui ne concerne que quelques dizaines (centaines?) de voitures. Personnellement, je croise bien de temps en temps cette belle automobile, mais je n’en ai encore JAMAIS vu avec le Spirit of Ecstasy illuminé! Il faut dire que, même si une Rolls coûte déjà un certain prix, l’illumination de la petite demoiselle est facturée à quatre mille euros.

ACHTUNG, TOUTES DOIVENT ÊTRE DÉBRANCHÉES! Depuis l’année dernière, les importateurs européens de la marque ont reçu l’interdiction de vendre cette petite fantaisie (bien sympathique au demeurant) mais aujourd’hui, l’Europe resserre encore la vis: toutes les Rolls Royce équipées de cette identité lumineuse se voient dans l’obligation de revenir en concession pour se faire remplacer l’objet du délit. Ah, c’est que les députés européens ne sont pas payés pour se croiser les bras, ils doivent justifier leurs copieux émoluments!

CRÉÉE EN 1911 PAR LE SCULPTEUR ANGLAIS CHARLES SYKES. Ce célèbre Spirit of Ecstasy représente une jolie demoiselle penchée en avant dont la robe forme des ailes et tous les amateurs de beauté et de luxe la contemplent avec bienveillance. Comme toutes les marques, dans tous les domaines, le constructeur souhaite dynamiser son produit, l’adapter aux goûts du jour et répondre aux souhaits d’originalité de ses clients. L’illumination va en ce sens. En dehors des sbires de l’Union européenne, je suis convaincu que la statuette éclairée ne dérange personne. Vraiment personne. A force de s’attaquer à des sujets inutiles et à passer sous silence les gros problèmes de société qui concernent tous les citoyens, il ne faut pas s’étonner que la majorité des Européens se posent la question de savoir quelle est l’utilité de cette Union européenne qui nous coûte beaucoup, beaucoup d’argent.