LES VICTOIRES AMÉRICAINES DE MASERATI AUX 500 MILES D’INDIANAPOLIS

Maserati a acquis une renommée internationale pour le design, le style et les performances de ses voitures uniques.
Avec une tradition et une histoire pleine de succès sur les routes et les circuits du monde entier, les victoires de Maserati en ont fait un porte-drapeau de l’excellence italienne.
Les deux victoires consécutives le 30 mai 1939 et le 30 mai 1940 aux 500 Miles d’Indianapolis, l’une des plus légendaires courses automobiles au monde, avec Warren Wilbur Shaw au volant, ont contribué à accroître la notoriété de la marque.

MASERATI 8CTF. Le 8CTF est une création inspirée d’Ernesto Maserati, qui remonte à 1938, conçue avec le soutien de la famille Orsi.
Caractérisée par son moteur à 8 cylindres coulés dans un monobloc avec la culasse, la nouvelle voiture était l’arme choisie par Maserati pour revenir à la compétition face aux autres constructeurs européens.

APRÈS LES DEUX PREMIÈRES VICTOIRES, Shaw semblait destiné à un triplé historique en 1941, mais une crevaison l’empêcha de remporter la course américaine une troisième fois de suite.
En 1946, après une pause due à la Seconde Guerre mondiale, la même 8CTF que Shaw avait pilotée termina la course d’Indianapolis à la troisième place, cette fois avec Ted Horne au volant.

LES PERFORMANCES ÉPOUSTOUFLANTES DE MASERATI sur l’ovale d’Indianapolis ont posé les bases de la naissance d’un mythe italien aux États-Unis.
Son prestige est tel qu?en 2014, la ’’Historical Vehicle Association’’ a enregistré la 8CTF comme la première voiture de production non-américaine à avoir obtenu une place dans les annales de la bibliothèque du Congrès américain. ♣

Infos: cliquer ici

John Ess