CROSSTAR, UNE PETITE QUI CASSE VRAIMENT
LA BARAQUE!

@ John Ess

 

La Jazz fait de la résistance. Aujourd’hui, elle est exclusive puisqu’elle a balayé toutes ses rivales dans le monde des petits monospaces, comme l’Opel Meriva, la Renault Modus, la C3 Picasso ou encore la Nissan Note qui ont disparu des catalogues. Et on la retrouve aujourd’hui avec un look de baroudeuse. Voici la Crosstar.

LA JAZZ A BIEN ÉVOLUÉ et, pour mériter son titre de baroudeuse, elle s’est parée de passages de roues renforcés, de bas de caisse plus importants et de barres de toit… mais aussi d’une garde au sol augmentée de 16 millimètres. Et de nouveaux boucliers. Pour parfaire le tout, elle s’offre aussi de toutes nouvelles jantes.

LA GRANDE CLASSE EN VILLE. Sous le capot, on trouve un moteur thermique de 1,5 litre et 97 chevaux accompagné de deux petits moteurs électriques pour obtenir une puissance totale de 109 chevaux. L’intérêt de cette hybridation est certes de permettre -en conduite calme- de descendre sous les quatre litres aux cent kilomètres et sous les dix secondes pour faire le zéro/cent… mais aussi de se montrer très bienveillante en ville (ou ailleurs) lors de ses démarrages et mises en route. On pousse sur le bouton de démarrage, le moteur fonctionne mais reste silencieux. Seul l’électrique fonctionne. A la terrasse du bistrot, personne n’est dérangé et ce n’est qu’un peu plus loin que le moteur thermique se met en route. Automatiquement, bien sûr, sans la moindre intervention du conducteur. Cette Crosstar ne recharge pas ses batteries sur de quelconques prises de courant (pas de contrainte donc) mais reprend automatiquement son énergie en cours de route, en tirant profit des mouvements et décélérations durant chaque trajet.

AGILE ÉGALEMENT SUR ROUTES. Ses dimensions classent immédiatement la Crosstar dans la catégorie des grandes citadines. Parmi les grandes? Ben oui, parce que même si la Crosstar demeure une citadine, elle fait quand même entre 20 et 50 centimètres de plus que les Peugeot 108, Citroën C1, Fiat 500, Hyundai i10 ou Renault Twingo… sans oublier bien sûr la Smart. Donc, malgré ses quelques centimètres de plus, notre Crosstar excelle en ville, mais elle peut également rivaliser avec les plus gros calibres sur route. Le confort reste son leitmotiv mais, en roulant aux alentours des 120 km/h, la consommation peut alors friser les six litres aux cent kilomètres. Ceux qui ne craignent pas se voir retirer le permis peuvent savoir que notre Crosstar peut monter en pointe jusqu’à 173 km/h.
La conduite électrique se retrouve également sur les modèles hybrides comme ici la Crosstar qui bénéficie d’un mode de ralentissement très agréable: en plaçant le levier de vitesses en position “B”, on peut parcourir des trajets complets sans avoir à effleurer la pédale de frein. Oui, dès que l’on soulève le pied droit, la Crosstar ralentit systématiquement tant que l’on ait pas refait une pression sur l’accélérateur. Ce n’est que pour immobiliser totalement le véhicule que l’on pressera la pédale de frein.

RIEN NE MANQUE À BORD. Honda a été très généreux pour ses Jazz mais particulièrement pour la Crosstar. La radio est combinée à une interface Bluetooth pour smartphones et le système Honda Connect centralise toute l’info-multimedia. La navigation intégrée avec écran tactile est vraiment conviviale, très simple à utiliser. Pour la radio, Honda a eu l’excellente idée de conserver les boutons classiques pour le volume et la sélection des titres. Cette solution directe et simple permet d’effectuer quelques petits réglages en toute sécurité, sans avoir à quitter la route des yeux. Mais ce n’est pas tout: le Personal Assistant est intégré au système et permet de donner la bonne réponse dans l’habitable concernant la météo (utile surtout en hiver) ou les bonnes adresses de restaurants sur le trajet… sur simple demande vocale! Que ce soit pour le fun ou réellement comme assistance dans le trafic, le système est efficace et, en tout cas, contribue à la sécurité puisque le conducteur ne doit pas manipuler son tableau de bord pour obtenir ce qu’il cherche.