HÉ, MADEMOISELLE, VOUS ÊTES CHARMANTE! OH RÉPONDS, SALE P***!

@ Sophie

Le harcèlement de rue n’arrête pas; vous voulez d’autres exemples? En voici quelques échantillons: ”Hmmm, toi, j’ai envie de te faire des choses”, ou ”Tu cherches quoi, avec une jupe aussi courte?” ou encore ”Hé toi, tu pourrais sourire quand je te parle!” ou aussi ”Waw, c’est combien?”… Et on pourrait continuer, la liste est interminable!

QUE FAIRE SI JE SUIS TÉMOIN DE HARCÈLEMENT SEXISTE? En tant que témoin, des réactions simples et efficaces sont possibles. L’ONG Hollaback! qui lutte contre le harcèlement de rue a mis en place une méthode basée sur 5 actions simples et efficaces, conçues pour n’engendrer aucune conséquence négative pour vous ou pour la victime. Certaines de ces actions, moins directes, sont particulièrement utiles lorsque vous avez peur d’intervenir.

ACTION 1: DISTRAIRE. Distraire est une façon indirecte de détourner l’attention d’une situation de harcèlement. Il existe de nombreuses façons de distraire: demander son chemin ou l’heure, bloquer le passage en vous postant entre le harceleur et sa victime, faire du bruit, parler très fort au téléphone pour détourner l’attention, faire tomber ou renverser quelque chose de façon ‘accidentelle’ ou faire semblant de connaître la personne harcelée et engager la conversation avec elle.

ACTION 2: DIALOGUER. Expliquez à une personne ou à un groupe de personnes à proximité ce qu’il se passe et demandez de l’aide. Il est également possible de s’adresser à une personne qui représente une forme d’autorité. Dans les transports en commun, vous pouvez demander au conducteur par exemple. Vous pouvez également menacer le harceleur de prévenir la police, mais en vérifiant toujours si la victime du harcèlement est d’accord.

ACTION 3: DOCUMENTER. Filmez discrètement la scène de harcèlement afin de fournir une preuve à la victime si elle souhaite porter plainte. Si vous êtes en sécurité, filmer peut également être une façon de dissuader le harceleur.
Avant d’enregistrer une vidéo, assurez-vous d’être en sécurité et que vous filmez suffisamment de contexte pour permettre d’identifier le lieu. N’hésitez pas à mentionner oralement la date et l’heure.
Cette démarche a pour but de soutenir la personne harcelée. Demandez-lui toujours ce qu’elle souhaite faire de la vidéo. Ne l’utilisez pas ou ne la publiez pas en ligne sans son autorisation.

ACTION 4: DIRIGER. Attirez l’attention sur la situation en interpellant le harceleur. Utilisez uniquement cette piste comme dernier recours, lorsque cela est nécessaire pour éviter la violence. Votre sécurité et celle de la personne harcelée est prioritaire. Dites au harceleur que ce qu’il fait n’est pas acceptable et demandez-lui d’arrêter immédiatement. Adressez-vous ensuite à la victime pour savoir si elle va bien.
Evitez de rentrer dans un débat avec le harceleur pour éviter que la situation ne dégénère en violence.

ACTION 5: DIALOGUER. Vérifiez si la personne harcelée va bien. Dites-lui que ce qui s’est passé n’est pas acceptable et que ce n’est absolument pas de sa faute. Montrez le soutien dont elle a besoin. L’empathie peut réduire l’impact psychologique dû au harcèlement.

SI VOUS ÊTES TÉMOIN DE TELS COMPORTEMENTS, vous pouvez déposer un signalement auprès de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes. L’Institut vous conseillera gratuitement et en toute confidentialité. Il peut vous orienter et vous informer sur vos droits en tant que victime de harcèlement sexiste.

Vous pouvez aussi déposer plainte auprès de la police ou prendre contact avec un avocat qui examinera la possibilité de vous constituer partie civile et demander la réparation de votre dommage. Si vous êtes victimes et/ou témoins de harcèlement dans les transports publics, vous pouvez contacter Securail (SNCB) au numéro gratuit 0800 30 230 disponible 24/7 ou le TEC via ‘reclamations@letec.be’.  🔶

SIGNALEMENT AUPRÈS DE L’INSTITUT POUR L’ÉGALITÉ H/F:
0800 12 800 puis tapez ‘1’ dans le menu. Cliquer ici pour le formulaire de signalement.

enveloppe-newsletter
Pour avoir toujours une longueur d’avance, demandez la Newsletter de Campus avec toutes les pépites de l’actualité, dans tous les domaines trendy. Abonnez-vous!

L’inscription à notre Newsletter est gratuite et ne vous engage à rien. Campus.be n’est pas un site commercial et aucun produit ne vous sera proposé à la vente. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.