UN NOUVEAU HOLD-UP: LE PROJET DE TAXE KILOMÉTRIQUE ''INTELLIGENTE'' BRUXELLOISE

@ Paul Verdbois

Après l’introduction par l’Exécutif bruxellois précédent de la LEZ, sous la houlette de Mme Céline Frémault, privant ainsi des milliers de citoyens de leur moyen de locomotion, voici venu le temps de ”Good Move” bruxellois (en français dans le texte).

BAPTISÉ ”BAD MOVE” PAR TOURING, ce projet Good Move est présenté comme un plan favorisant la mobilité, la diminution du trafic automobile ainsi que l’amélioration de la qualité de l’air. En réalité, la mise en œuvre de ce plan n’est que la concrétisation d’une idéologie anti-voiture. Conséquence? Une mobilité encore plus dégradée avec d’innombrables suppressions de bandes de circulation au profit de pistes cyclables faisant souvent double emploi, sans oublier la fermeture du bois de la Cambre, ni la suppression massive de places de parking. Nulle trace par contre d’une meilleure synchronisation des feux de signalisation. Mauvaise cerise sur le gâteau, un projet de taxe kilométrique ”intelligente”, que d’aucuns n’ont pas hésité à qualifier de racket, est dans les starting-blocks.

LE CALCUL… DE QUOI S’AGIT-IL? En plus d’une redevance fixe journalière, en fonction des chevaux fiscaux (sauf jusqu’à et y compris 7 cv), de faire payer pour chaque kilomètre parcouru. Le coût dépend de l’heure à laquelle vous circulez, heures de pointe (7-10h et 15-19h: 0,20€/km) ou heures creuses (10-15h:0,08€/km). Le soir et les week-ends la gratuité sera de mise. En contrepartie, la Taxe de Mise en Circulation (sauf pour les 15 cv et plus) ainsi que la Taxe de Circulation seront supprimées. Des forfaits journaliers (de 4 à 13€) seront également proposés.

CE PROJET RISQUE BIEN DE SE TRANSFORMER EN BAIN DE SANG FINANCIER pour les gens qui ont besoin de leur véhicule pour le travail, sans compter la double peine infligée aux Flamands et Wallons qui continueront à payer leurs TMC et TC. Trois exemples? Marie, retraitée, possède une 7 cv (TC 201,30€). Elle effectue 150 sorties de 10 km (heures creuses) et 10 sorties de 10 km (heures de pointe). Résultat: 140€. Hadrien possède une 9 cv (TC 296,60€). Il effectue 200 trajets de 15 km (heures de pointe) + 25 trajets de 10 km (heures creuses). Résultat: 832€. Patricia possède une 11 cv (TC 446.03€) et effectue le même type de déplacements qu’Hadrien. Résultat 1045€. Afin de ne pas traumatiser le lecteur nous omettrons de présenter le calcul pour le propriétaire d’une 15 cv …ou plus. En réalité, seuls les retraités se déplaçant peu durant les heures de pointe et possédant une cylindrée modeste y trouveront leur compte. Pour les autres, la douloureuse sera des plus pénibles à régler.

L’ÉCOLOGIE PUNITIVE. UNE REMARQUE IMPORTANTE S’IMPOSE. Ce projet, pseudo-écologique, ne prend absolument pas en compte les rejets CO2 des voitures comme c’est le cas en Flandre pour le calcul de la TMC et La TC. Tous les calculs sont basés sur la cylindrée, notion totalement dépassée. D’autres questions demeurent en suspens: quid des voitures électriques, quid pour les métiers médicaux, quid des TMC déjà perçues,  quid pour les véhicules utilitaires légers, quid des véhicules d’intervention…? Heureusement, l’affaire n’est pas pliée car au sein même du gouvernement bruxellois, des voix discordantes (PS) se font entendre mais surtout, la Flandre et la Wallonie, dont les citoyens se rendant à Bruxelles, n’ont aucune envie de se faire racketter.  Bref, un exemple type de l’écologie punitive qui impacterait la majorité de la population, principalement celle qui travaille.  🔶

enveloppe-newsletter
Pour avoir toujours une longueur d’avance, demandez la Newsletter de Campus avec toutes les pépites de l’actualité, dans tous les domaines trendy. Abonnez-vous!

L’inscription à notre Newsletter est gratuite et ne vous engage à rien. Campus.be n’est pas un site commercial et aucun produit ne vous sera proposé à la vente. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.