SOUS LA LOUPE: LA MERCEDES C200, CLASSIQUE, PERFORMANTE ET TRÈS AGRÉABLE

@ John Ess

Mercedes, c’est une trentaine de modèles, de la petite Classe A à la grosse Classe S, avec tous un point commun: la classe, la qualité et la fiabilité. Notre C200 ne fait pas exception et peut être considérée comme celle qui représente le mieux la marque. Classique, elle ne passe pourtant pas inaperçue et son nouveau look ne laisse personne indifférent.

UN RESTYLAGE INTELLIGENT. Ce ne sont pas uniquement deux ou trois points de détail qui changent et ce que l’on remarque immédiatement, c’est la face avant complètement modifiée. La version précédente affichait plusieurs légères barres horizontales et seule une petite étoile Mercedes en haut du capot permettait d’identifier la voiture. Aujourd’hui, la calandre qui pointe vers l’avant reprend en son centre le très gros logo aux trois branches. Le caractère -agressif, mais pas trop- est renforcé par de belles optiques horizontales et des prises d’air bien dessinées.
L’arrière n’est pas en reste. Les petits feux placés sur le haut des ailes ont été allongés horizontalement et se prolongent sur le coffre.

UN INTÉRIEUR CONFORME AUX STANDARDS DE LA MARQUE. On est aussi bien installé à l’avant qu’à l’arrière. La place ne manque pas et les passagers arrière disposeront de suffisamment de place pour leurs jambes. Un p’tit air de Classe S, ce n’est vraiment pas pour déplaire! En s’installant au volant, on peut constater que celui-ci a été bien adapté par rapport à l’ancien avec toutes les commandes tactiles souhaitées.
On ne peut ignorer la grande dalle tactile. Elle est vraiment grande et occupe toute la partie centrale du tableau de bord. En regardant cet écran, on ne voit qu’une infime partie de ses possibilités. Il y a de très nombreuses fonctions et, pour les connaître toutes il faudra, au départ, prendre le temps de s’y familiariser. Chaque conducteur pourra alors mettre en exergue ce qui l’intéresse le plus. Le système est connecté avec reconnaissance vocale intelligente. Et ça marche! Par exemple, on demande “Régler la température sur 22 degrés”… et on reçoit la réponse immédiate via une belle voix très agréable “Je règle la température sur 22 degrés”. Aussitôt dit, aussitôt fait: la température est passée à 22 degrés!
Nous avons aussi apprécié l’affichage tête haute dans le pare-brise. On y trouve tout ce que l’on souhaite sans que cela ne soit trop encombré. En plus de la vitesse max autorisée et de la vitesse réelle du véhicule, les principales indications du GPS sont visibles et explicites, ce qui permet au conducteur de pouvoir garder les yeux en permanence sur la route.

UNE ÉTONNANTE BERLINE MUSCLÉE. De profil, sa silhouette vraiment classique lui donne un aspect de sage auto familiale. Mais les chevaux sous le capot ne dorment pas. Et ils sont nombreux: les 204 chevaux font un formidable travail, puisqu’il permettent de pousser des pointes bien au-delà des vitesses autorisées; en gardant le pied droit enfoncé, notre C200 ne s’arrête qu’à 246 km/h! Et le zéro/cent est couvert en seulement 7,3 secondes… de quoi faire de l’ombre à de nombreuses voitures dites sportives.
Nous parlons ici de la C200 équipée du moteur quatre cylindres turbo Diesel de 1.496 cm3 développant 204 chevaux mais les amateurs pourront trouver d’autres motorisations de 163 à 265 chevaux, selon leurs affinités.
Pour la consommation, la C200 de notre essai se positionne dans la bonne moyenne avec ± 7,5 litres sur route et 8,5 litres aux 100 km en ville.
La C200 n’est pas une hybride à proprement parler mais le moteur est équipé d’un système de micro-hybridation utilisant un alternodémarreur et une batterie au lithium-ion de 48 V. Cet alternodémarreur intégré permet l’utilisation de fonctions comme le mode croisière, boost ou récupération ainsi qu’une réduction de la consommation. Le système permet aussi un démarrage rapide et doux; par exemple, la fonction Stop&Start de manière imperceptible, tout comme le passage du mode croisière avec moteur à l’arrêt à une traction avec pleine puissance du moteur. C’est cette action conjointe de l’ISG (Integrated Starter-generator) avec le moteur thermique qui garantit une régularité de marche exemplaire.

L’ÂME D’UNE ROUTIÈRE DANS LES GÊNES. Malgré ses 4,75 mètres de long, la C200 reste très maniable en agglomération… mais ce sera en quittant la ville qu’elle pourra revendiquer son titre de ‘reine de la route’. Même en conduite énergique, tout passe en douceur, décontraction et raffinement. Avec ses amortisseurs pilotés électroniquement, elle n’a vraiment rien à envier à la grosse Classe S.
Le plaisir de conduire est renforcé par la boîte de vitesses 9G-Tronic qui a été perfectionnée pour l’adaptation de l’alternodémarreur intégré dont nous avons parlé plus haut. Cette boîte est tellement discrète qu’elle se fait totalement oublier… mais elle fait parfaitement son boulot et se positionne toujours dans le rapport idéal.
Cette berline étoilée a un prix. La base est de 47.190 euros; ce n’est pas donné mais, pour ce budget, on dispose déjà de tout ce qu’il faut pour rouler heureux. Si l’on veut le nec plus ultra, on pourra ajouter par exemple un toit ouvrant panoramique, des inserts décoratifs en bois de tilleul, des jantes spéciales cinq branches et de nombreux autres éléments de sécurité ou de confort. Mais attention: en cas d’abus, l’addition risque d’être salée!  🔶

enveloppe-newsletter
Pour avoir toujours une longueur d’avance, demandez la Newsletter de Campus avec toutes les pépites de l’actualité, dans tous les domaines trendy. Abonnez-vous!

L’inscription à notre Newsletter est gratuite et ne vous engage à rien. Campus.be n’est pas un site commercial et aucun produit ne vous sera proposé à la vente. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.