UN WEEKEND À DÜSSELDORF

@ Douch

Si tu cherches à faire un city trip sympa dans les prochaines semaines, n’hésite pas et fonce à Düsseldorf. A moins de 200 kilomètres de Bruxelles, la septième ville d’Allemagne offre de très nombreux avantages que je te détaille ici.

DÜSSELDORF? QUELLE DRÔLE D’IDÉE DE DESTINATION DE CITY TRIP! C’est sans doute la première impression que tu as en lisant ce compte-rendu et pourtant tu serais bien inspiré d’aller y faire un tour avant que l’hiver et les examens ne débarquent. La capitale du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalle est super facile d’accès. On y est en moins de deux heures ce qui permet d’envisager un aller-retour sur un weekend complet. Sur place, je te recommande de loger au ”25hours Das Tour”, un hôtel génial qui accumule les avantages. Pas loin de la gare, l’hôtel dispose de chambres originalement décorées – tu as le choix entre deux thèmes: la technologie allemande ou le romantisme à la française – sur plus d’une quinzaine d’étages. Tout en haut, un restaurant et un bar offrent une vue époustouflante sur la ville. Le personnel se plie en quatre pour garantir un séjour serein et le breakfast est excellent. Le genre d’adresse qu’on se recommande entre voyageurs.

SITUÉ DANS UN QUARTIER CALME, DAS TOUR est à une quinzaine de minutes de marche de l’hyper centre de la ville. On y accède via la Shadowstrasse, un énorme piétonnier bordé de toutes les grandes enseignes allemandes et internationales. De là, on accède facilement à la très jolie et huppée Königsallee qui propose un shopping plus chic. Les grandes marques de la mode y sont présentes. Au bout, c’est un troisième quartier qui se dévoile: celui de Aldstadt, la vieille ville. Là, les magasins font place aux restaurants et aux bars. Sur des centaines de mètres, et à toute heure du jour et de la nuit, les terrasses sont pleines de gens qui engloutissent gaiment des litres d’Altbier, la délicieuse pils locale. Avec 260 établissements presque installés les uns à côté des autres, ce quartier est considéré comme le plus grand bar du monde. Inutile de te faire un dessin, l’ambiance est démente. C’est l’équivalent des ”oktober festen” mais toute l’année!

SI JE TE RECOMMANDE D’Y BOIRE UN BON VERRE ENTRE POTES, ce n’est pourtant pas là que j’irais manger. Rends-toi plutôt à la Carplatz où se dresse un marché culinaire, remarquable havre de paix en plein centre du brouhaha, qui propose des dizaines d’étals de fromages, d’olives, de viandes, de falafels, de pâtes. Un voyage autour du monde en quelques dizaines de mètres. Dans un tout autre style, tu peux aussi te rendre dans le quartier de Little Tokyo ! Sur la Immermannstrasse et alentours, tu trouveras des dizaines de restaurants asiatiques de qualité. Düsseldorf compte en effet la plus grande communauté japonaise d’Europe. On trouve donc dans ce quartier des épiceries, des boulangeries, des librairies et donc des restaurants aux délicieuses saveurs asiatiques. Un must!

LES AMATEURS DE CULTURE NE SERONT PAS EN RESTE en visitant le splendide Musée d’art de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (K20 et K21 pour l’abréviation) qui propose des œuvres de premier plan dans un bâtiment à l’architecture remarquable. En parlant d’architecture, il faut absolument se rendre dans le quartier de MediaHafen, le long du Rhin. Là, le port historique avec ses docks et ses silos a été totalement réhabilité en marina clinquante où des architectes de réputation tels que Gehry ont eu carte blanche. Pour encore mieux profiter du site, il faut se rendre à la tour de télévision Rhine Tower. Tout en haut de ses 240m, la vue à 360° sur la ville est ahurissante.

TU L’AURAS COMPRIS, MÊME SI DÜSSELDORF NE DISPOSE PAS D’UN SITE MONDIALEMENT CONNU, il regorge de quartiers vivants et accueillants qui rendront ton séjour inoubliable. Et si tu n’es pas rassasié, tu pourras te rendre à quelques dizaines de kilomètres de là à Phantasialand, le fameux parc d’attraction qui propose quelques solides montagnes russes dans des décors très originaux. La descente en rivière Chiapas, le roller coaster Black Mamba, la double accélération vertigineuse du Taron sont évidemment des grands classiques du splendide parc. Mais cette année, c’est le tout nouveau ”Flying launch coaster FLY” qui retient toutes les attentions. Situé dans le quartier Rookburgh, entièrement construit il y un an, le FLY est une aventure unique qui offre ni plus ni moins la sensation de voler puisque le ride se passe en position allongée sur le ventre, le rail se situant au-dessus des nacelles. Un truc de ouf qu’il faut absolument essayer. Et si après ses sensations, tu n’as plus le courage de reprendre la route, tu pourras toujours dormir dans l’hôtel Charles Lindbergh qui est carrément placé dans l’attraction! Une autre idée de génie des promoteurs de Phantasialand qui accumulent depuis quelques années les records du monde pour les attractions à sensations fortes de leur merveilleux parc.

Informations PhantasiaLand: clique ici.

enveloppe-newsletter
Pour avoir toujours une longueur d’avance, demandez la Newsletter de Campus avec toutes les pépites de l’actualité, dans tous les domaines trendy. Abonnez-vous!

L’inscription à notre Newsletter est gratuite et ne vous engage à rien. Campus.be n’est pas un site commercial et aucun produit ne vous sera proposé à la vente. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.